Les instruments historiques

>

La boha

une cornemuse mythique

>

La caremère

un instrument trop méconnu

Les deux tuyaux mélodiques sont percés sur la même pièce de bois: le pihet.

 

Ils fonctionnent avec une anche simple à l'image de la clarinette ou du saxophone. Celui de gauche a plusieurs trous de jeu avec lesquels nous jouons la mélodie. La perce de droite peut être utilisée comme un bourdon, qui permet également au musicien de jouer des rythmes ou des polyphonies.

 

Ce tube est rallongé par une pièce de bois : le brunider qui peut être ôté pour changer la tonalité de l'instrument.

La boha

cornemuse landaise

Dans l'étude comparative des bohas, l'évolution toujours tangible de l'instrument, avec l’apport continu des nouvelles technologies, nous laisse penser que plutôt qu’une succession de ruptures, la cornemuse landaise se situe dans un continuum et une adaptation nécessaires à une pratique toujours actuelle.

La boha est historiquement présente sur 3 départements de Nouvelle Aquitaine : Principalement dans les Landes mais également dans le sud de la Gironde et l'ouest du Lot et Garonne.

Aujourd'hui elle est jouée au-delà de l'aire de jeu historique ce qui est le cas de la plupart des instruments de musique.

La caremèra

ou chalemia

Caremère est le nom gascon
donné à un chalumeau à anche simple

© photo : Félix Arnaudin

L'instrument est composé de 3 parties, une anche en roseau ou en plume, un tuyau mélodique et une corne qui sert de résonateur.

Pour obtenir une bonne dynamique de jeu nous adoptons le même doigté fermé que pour la boha.

La technique de la respiration circulaire est très appropriée pour cet instrument.

Félix Arnaudin a acheté une caremèra à un vieux musicien, Pierre Fronsac, en 1907. Cet instrument fait partie du fonds de l'Ecomusée de la Haute Landes à Sabres - 40.

La caremèra était jouée à la messe de minuit.

On pouvait entendre jusqu'à une douzaine de musiciens jouer à l'unisson. Elle était également utilisée pour faire danser.

Yan Cozian,

fabriquant de bohas et caremères

  • Plan de travail 1 copie
  • Plan de travail 1

© 2020 / Yan Cozian